Les néo-banques: les banques digitales

néo-banques

Faisant parti de la Fintech, les néo-banques bouleversent le milieu bancaire. En effet, ces banques digitalisées permettent la gestion des données bancaires des clients exclusivement en ligne. Elles proposent les mêmes services qu’une banque traditionnelle. En effet, compte personnel, informations bancaires, ordres permanents tout comme paiements par carte bancaire sont possibles.

Ces banques ont vu le jour en Angleterre en 2014. Cependant, elles sont entrées sur le marché suisse en 2019. Elles proposent généralement leurs services à travers un site web ainsi qu’à travers une application pour smartphone. Le but étant de proposer une solution simplifiée permettant la gestion de son argent. Le statut des néo-banques est aussi bien unique. Il s’agit souvent d’agents financiers ou de prestataires bancaires qui eux font recours à une banque afin de conserver l’argent des clients. Certaines néo-banques se procurent des licenses bancaires afin d’avoir le même statut qu’une banque traditionnelle et de jouir des mêmes conditions.

Les plus influentes

En Suisse, le marché se développe petit à petit. Neon, Revolut ainsi que N26 international font partie des leaders du  marché. Neon a par ailleurs été finaliste des Swiss Fintech Awards. Quant à Révolut, elle compte déjà plus de 300’000 utilisateurs en Suisse ce qui la positionne en tête du classement. N26 international talonne de près le leader du marché en proposant une offre similaire. Les sociétés britanniques telles que Revolut et TransferWise sont actives à l’international. Elles sont en train de pénétrer le marché suisse. N26 international est originaire d’Allemagne où elle est également active. En revanche, Néon est actuellement limitée exclusivement à la Suisse.

Les avantages et désavantages

Cette nouvelle offre bancaire présente de nombreux avantages. En effet, il est désormais possible d’ouvrir un compte quasiment instantanément sans aucun conseiller. Il suffit simplement de disposer d’une carte d’identitée valide. Autre avantage, il n’y a généralement pas de frais de gestion ou alors, ils sont moindres. De plus, le paiement à l’international est facilité et moyennant des frais très bas.

En privilégiant une solution bancaire rapide, pratique et digitale, le service client est moindre. En effet, la gestion des données est généralement faite à l’aide d’algorithmes qui ne permettent aucune négociation. Finalement, il est impossible de faire des dépôts de liquide à un automate.

Perspectives pour le futur

Depuis leur lancement, les néo-banques gagnent en influence et sont de plus en plus nombreuses. Les comptes actifs sont en augmentation, particulièrement chez les jeunes de moins de 18 ans. Étant de plus en plus connectée et habile face aux nouvelles technologies, la génération Z pourrait jouer un rôle clef en faveur des néo-banques. D’autre part, des défis importants devront être pris en considération tel que le développement de la réputation. En effet, les générations X et Y sont encore très craintives face aux néo-banques. Il s’agira de les rassurer et de bien communiquer les mérites et avantages des néo-banques.

Payer par néo-banque chez neocredit.ch

neocredit.ch propose aux prêteurs et aux emprunteurs de demander ou d’investir de l’argent de façon simple et rapide. En plus d’utiliser les moyens de paiement traditionnels, il est désormais possible d’effectuer des virements via des néo-banques. En effet, notre partenaire Lemon Way accepte à présent les comptes des néo-banques. 

Lors de rapatriement de remboursements des projets financés en francs suisses sur leur compte en euros, les prêteurs européens sont souvent confrontés à des frais de leur banque. C’est pourquoi il peut être judicieux d’ouvrir un compte virtuel en francs suisses afin d’éviter les frais de virements pour des paiement entre euros et francs suisses. En plus des frais moindres, les néo-banques proposent souvent aussi de meilleurs taux que les banques et les cartes de crédit pour échanger leurs francs suisses en euros et vice-versa.

Sources:

un commentaire

  1. après quelques tâtonnements, j’utilise Transferwise por verser des CHF sur mon compte d’attente Neocredi: il faut bien penser à renseigner son N° de compte Neocredit dans la rubrique ‘intitulé ».
    l’avantage pour les français est le taux de change très intéressant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :