Comment commencer à investir ?

En période de faibles taux d’intérêt, de plus en plus de personnes recherchent des opportunités d’investissement rentables. Si vous souhaitez commencer à investir, vous devez tenir compte de quelques éléments. Être investisseur n’est pas une évidence. Dans cet article, vous apprendrez quelles sont les conditions préalables pour être investisseur. Vous découvrirez aussi comment choisir une opportunité d’investissement ou une classe de risque. Finalement, vous apprendrez comment trouver celle qui vous convient le mieux.

Comment commencer à investir?

Conditions d’investissement

Avant d’investir, certaines conditions de base doivent être remplies afin d’éviter de trop grandes pertes. 

L’épargne

La condition préalable la plus importante est que vous ayez de l’argent à investir. Vous devez en effet disposez d’un coussin financier suffisamment important. Ceci afin d’éviter qu’un investissement vous mette dans une mauvaise situation. En règle générale, investissez uniquement le montant que vous pouvez vous permettre de perdre.

En suivant ce principe, vous n’aurez pas de soucis à vous faire. Lors de situation économique instable ou lors d’investissement peu judicieux, vous saurez que vous n’avez pas urgemment besoin de cet argent. En définitive, investir doit être un plaisir et ne pas devenir un facteur de stress supplémentaire dans votre vie.

De la discipline et du temps

Si vous ne voulez pas confier vos investissements à un conseiller ou à un gestionnaire d’actifs, une certaine discipline est nécessaire. En effet, la constitution, la gestion, le suivi et l’optimisation de votre propre portefeuille exigent du temps. Selon les actifs que vous détenez, des contrôles réguliers sont nécessaires pour des vérifications ou des ajustements.

Si vous envisagez d’investir en bourse, il est conseillé de lire régulièrement les nouvelles économiques. Il faut également garder un œil sur les marchés en général. Avec un peu de pratique, vous serez capable d’investir au bon moment. 

Opportunités d’investissement avec différentes classes de risque

Le choix des possibilités d’investissement est aujourd’hui gigantesque. Nous vous présentons uniquement deux exemples de nature différente en ce qui concerne le risque. 

Opérations boursières

Le classique par excellence en matière d’investissements reste la bourse. Vous pouvez non seulement y acquérir une variété d’actions de sociétés du monde entier, mais aussi investir dans des fonds ou des produits dérivés.

Les fonds (également les fonds indiciels tels que les ETF) investissent dans de nombreuses actions en même temps. Cela permet de répartir largement le risque et d’obtenir un rendement stable. En revanche, les actions sont un peu plus spéculatives et permettent des profits plus élevés, mais aussi des pertes plus importantes.

Les produits dérivés (warrants, négociation de certificats et Contracts for Difference(CFD)) sont hautement spéculatifs. Si vous ne les connaissez pas, vous courez rapidement le risque de perdre beaucoup d’argent ou même tout perdre. Si vous n’avez aucune expérience avec les investissements en bourse, nous vous recommandons de rester à l’écart de ces opérations spéculatives, même si vous êtes attirés par des rendements très élevés.

Vous pouvez désormais effectuer vous-même des transactions boursières en ligne. Il vous suffit d’avoir accès à un courtier. Ils sont proposés par les banques ainsi que par des sociétés financières privées à des conditions très différentes.

Crowdlending

Comparé au trading boursier, le crowdlending est plutôt quelque chose de nouveau. Cette opportunité d’investissement est devenue de plus en plus populaire, surtout ces dernières années. Avec le crowdlending, de nombreux prêteurs (= la foule) financent un prêt ou un projet de financement d’une personne privée ou d’une entreprise.

Les projets sont publiés sur une plateforme de crowdlending comme neocredit.ch. En cas d’intérêt, les investisseurs peuvent contribuer au financement du montant du prêt. Une fois le projet financé, l’emprunteur rembourse la somme à la plateforme par tranches, qui la reverse ensuite aux investisseurs au prorata (intérêts compris, bien sûr).

L’avantage avec les plateformes de crowdlending comme neocredit.ch est qu’elles accordent uniquement des prêts aux entreprises, vérifient très strictement les projets avant de les mettre au concours. Cette mesure vise à réduire le risque de défaillance et à offrir aux investisseurs un certain degré de sécurité. En fonction de l’évaluation du risque par la plateforme, les investisseurs peuvent choisir de financer des projets présentant un risque de défaillance faible ou élevé, ce qui se traduit par un rendement plus ou moins élevé.

Quel type d’investisseur êtes-vous ?

À présent, vous savez qu’il existe des possibilités d’investissement à faible et à haut risque. Fondamentalement, des rendements plus élevés sont possibles avec des opérations plus risquées – mais aussi des pertes plus élevées. Les gains mais aussi les pertes possibles doivent être pris en considération. Il convient tout d’abord de déterminer le niveau de risque que vous souhaitez prendre sans perdre vos moyens.

Tous les investisseurs ne s’adaptent pas de la même manière aux fluctuations des cours de la bourse. Si le portefeuille d’actions devient soudainement négatif, certains investisseurs paniquent et vendent leurs positions. Ils sont alors souvent contrariés par leur décision lorsque les prix remontent.

Demandez-vous donc si vous pouvez résister à de telles situations et si vous êtes également capable de garder la tête froide dans une période de turbulence.

À quoi ressemble un portefeuille optimal ?

Le mot magique par excellence en matière d’investissement est : diversification. Cela signifie que vous ne devez pas investir votre capital disponible dans un seul actif, mais dans plusieurs actifs différents. Si l’un des actifs s’affaiblit, les autres peuvent compenser ces fluctuations.

Au mieux, un portefeuille diversifié est composé d’actifs de différentes classes de risque, par exemple une part d’actions, une part pour le crowdlending et une part dans un fonds d’actions.

La pondération de ces actions dépend du profil de risque de l’investisseur. Si vous êtes plus intéressé par des rendements élevés et que vous ne reculez pas devant le risque, intégrez davantage d’actions individuelles dans votre portefeuille. Si vous êtes plus conservateur et préférez un rendement stable – bien que plus faible -, réduisez les actions de votre portefeuille et investissez davantage dans des produits moins risqués tels que des fonds ou des projets de crowdlending.

Quel est le bon moment pour commencer à investir ?

MAINTENANT!

Le moment idéal n’existe pas. S’il vous reste de l’argent que vous ne voulez pas laisser à l’inflation, vous pouvez toujours trouver une manière de l’investir convenablement.

Tout dépend de vos goûts, des actifs dans lesquels vous souhaitez investir et du type d’investisseur que vous êtes. Suivre les tendances n’est pas toujours la meilleure façon de commencer à investir. Dans une période d’évolution rapide comme celle-ci, une tendance peut très vite changer.

Il est donc préférable de comparer les différentes possibilités d’investissement entre elles, de vous faire votre propre opinion à leur sujet et de décider ensuite si elles vous conviennent ou non. Vous n’êtes pas obligé d’investir tout l’argent dont vous disposez. Cependant, vous pouvez vous constituer un portefeuille avec un tout petit budget pour découvrir les opportunités d’investissement optimales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :