7 films et documentaires à voir pour les investisseurs

Il existe toute une série de films et de documentaires qui traitent divers sujets financiers – instructifs, divertissants et très souvent critiques. Si vous souhaitez découvrir ce qui se passe en coulisses dans les banques, comment votre argent fonctionne dans le monde et quel est l’impact de la finance sur notre vie à tous, les films et documentaires suivants pourraient vous donner un aperçu intéressant du monde de l’argent.

1. Inside Job

Dans le film Inside Job, tout tourne autour de la crise financière de 2008 – l’un des cas d’école les plus impressionnants de l’histoire financière récente. Le réalisateur Charles Ferguson s’est donné beaucoup de mal pour présenter les événements et le contexte de manière à ce que même les non-initiés à la finance en comprennent les tenants et aboutissants.

Le film explique en détail comment la bulle immobilière s’est formée et comment les défaillances non seulement des banques, mais aussi de la politique, ont conduit à la crise financière de 2008. Ferguson montre comment la dérégulation toujours plus grande du secteur financier a lentement vidé de leur substance toutes les instances de contrôle. Résultat : des jeux non réglementés sans conséquences pour les parieurs et l’apparition d’une bulle.

Inside Job a reçu un Oscar pour son analyse critique de la libéralisation des marchés financiers. Si vous maîtrisez l’anglais, nous vous recommandons de regarder le film en version originale, car Matt Damon fait office de narrateur tout au long du documentaire.

2.  The Big Short

Le long métrage The Big Short se déroule au moment de la crise économique mondiale de 2008. Les événements qui ont conduit à la bulle immobilière y sont entremêlés dans une histoire très divertissante et captivante.

Le film commence en 2005, alors que le monde semble encore aller bien. Dans le monde entier, on consomme à tout va ; les particuliers contractent des crédits pour financer l’immobilier à crédit, ce qui fait exploser les prix.

Le gestionnaire de fonds spéculatifs Michael Burry (joué par Christian Bale) et d’autres banquiers d’investissement réalisent qu’une bulle est en train de se former et parient contre le marché.

The Big Short dresse le portrait de la cupidité et des agissements criminels au sein des grandes banques d’investissement, qui ont conduit au crash de 2008. Outre Christian Bale, Brad Pitt et Ryan Gosling sont également de la partie en tant que protagonistes, ce qui contribue à une soirée cinématographique divertissante.

3.  Master of the Universe

Dans Master of the Universe, l’ancien banquier d’investissement Rainer Voss raconte son expérience de requin de la finance dans une grande banque de Francfort dans les années 80. Le documentaire de 2013 a été tourné exclusivement dans un bâtiment bancaire abandonné à Francfort, et Rainer Voss est le seul narrateur.

Selon le réalisateur Marc Bauder, Voss était le seul (ancien) banquier d’investissement à accepter d’expliquer aux spectateurs le fonctionnement interne des banques d’investissement.

Il donne des aperçus parfois dérangeants de ce qui se passe en coulisses et décrit le monde parallèle dans lequel les banquiers d’investissement évoluent et concluent leurs accords, loin de la réalité. Voss explique de manière facilement compréhensible comment le crash de 2008 a pu se produire et pourquoi de tels scénarios peuvent se répéter à tout moment.

4.  Capitalisme: une histoire d’amour

Le réalisateur Michael Moore, qui avait déjà filmé une satire politique acerbe avec son documentaire Fahrenheit 9/11, se penche sur un autre sujet brûlant dans Capitalisme – Une histoire d’amour.

La version de Michael Moore est pleine d’humour et d’opinions personnelles. Il explique ce qu’est le capitalisme, comment il est apparu et est devenu ce que nous connaissons aujourd’hui.

Ce documentaire ne brille pas par son objectivité, loin de là, et ne cherche pas à le faire. Ceux qui s’intéressent à Michael Moore apprécient justement cette qualité et regardent ses films pour cette raison.

5.  Blackrock – Die unheimliche Macht eines Finanzkonzerns

On sait peu de choses sur la gigantesque société de gestion de fortune Blackrock, qui gère une somme de 9,5 billions de dollars américains. De l’extérieur, le groupe financier semble totalement hermétique à la réalité. On ne sait pas comment les affaires sont gérées. Les collaborateurs refusent systématiquement les interviews.

Le documentaire en version allemande de Tom Ockers, Blackrock – L’inquiétante puissance d’un groupe financier, est donc d’autant plus intéressant. Au prix d’efforts considérables, le réalisateur a tenté pendant plus d’un an de rassembler le plus d’informations possible sur ce « supergroupe » et d’en dresser un portrait. La question à laquelle il tente de répondre : « Faut-il avoir peur d’un si grand groupe »?

Blackrock est un actionnaire important de nombreux groupes, ce qui donne au gestionnaire de fortune beaucoup de pouvoir et d’influence. L’interconnexion de Blackrock avec des milliers d’entreprises et avec les plus hautes sphères de la politique est soulignée dans le documentaire comme étant particulièrement critique.

Même si Ockers est resté très souvent silencieux pendant le tournage, il a réussi à intégrer de nombreuses informations dans le documentaire, même si de nombreuses questions restent encore sans réponse. Le documentaire devrait en tout cas faire réfléchir le spectateur, surtout en ce qui concerne la question : « Que se passera-t-il si Blackrock fait faillite ? ».

6.  Let’s make money

Dans le documentaire Let’s make money, le réalisateur autrichien Erwin Wagenhofer montre aux spectateurs comment les banques et les assurances travaillent en coulisses. Il s’interroge sur ce que fait notre argent lorsque nous le confions à une banque.

Wagenhofer montre de manière claire et accessible le circuit de l’argent: comment les banques et les assurances l’introduisent dans le circuit économique mondial, comment il y travaille et quelles en sont les conséquences.

Les conséquences pour l’homme et l’environnement sont examinées d’un œil critique et il est montré à quoi la devise « maximiser les profits à tout prix » a conduit au fil du temps. Wagenhofer présente la face cachée du monde de la finance de manière crue, ce qui permet au spectateur d’avoir une image complète. Un documentaire profond qui incite à la réflexion.

7.  Bad Banks

Pour les amateurs de séries et les « binge watchers », nous souhaitons conclure cet article en vous présentant la série Bad Banks. Il s’agit d’une production germano-luxembourgeoise qui en est déjà à sa deuxième saison.

Les spectateurs suivent la protagoniste Jana Liekam, qui perd son emploi dans une banque au Luxembourg, mais se voit offrir par son ex-chef un nouveau poste dans une banque à Francfort. Elle y gravit rapidement les échelons – plus vite que ne le souhaitent ses nouveaux collègues. Son ex-patronne exige en outre une contrepartie pour le « placement », ce qui entraîne non seulement des conflits externes dans la vie professionnelle de Jana, mais aussi des conflits internes. Que font les banquiers d’affaires lorsque leur conscience s’en mêle? Quels sont les sacrifices que l’on est prêt à faire pour faire avancer sa carrière?

De ce fait, Bad Banks ne donne pas seulement un aperçu passionnant et divertissant des pratiques du monde de l’investissement, mais aussi des sentiments des personnes impliquées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :